Rédiger son projet

Vous avez une idée, une envie, un projet journalistique. Que faire ? Confectionner un projet destiné au Fonds pour le journalisme ne s’improvise pas. Il faut préparer plusieurs documents, après avoir contacté un ou plusieurs médias diffuseurs.

Au préalable

Il est utile de lire le règlement du jury pour comprendre comment rédiger au mieux un dossier. Un premier contact avec le secrétariat du Fonds est également possible pour obtenir un éclaircissement et des conseils sur les démarches à effectuer.

Le média, votre premier interlocuteur

Pour les journalistes, il est indispensable d’avoir un ou plusieurs entretiens préalables avec un·e responsable éditorial·e d’un média. Ne le faites pas à la dernière minute. Les journalistes doivent, en outre, impérativement faire signer une convention préalable de diffusion/publication à un média

⇒ UN CONSEIL : Ce contact préalable avec un média est essentiel pour que vous n’ayez pas de surprises par la suite. Balisez bien votre collaboration avec le diffuseur. Evoquez le sujet mais aussi l’angle, la rémunération, la livraison et la diffusion du sujet. Vous pouvez d’ailleurs en parler au préalable avec le secrétariat du Fonds.

Le projet doit être ambitieux et bien anglé

Un projet d’enquête journalistique doit être gérable, réalisable, anglé, clair… La présentation, succincte. Pour rédiger votre dossier, le secrétariat du Fonds peut également vous aider (sur la forme, pas sur le fond). Mais contactez-le à temps pour qu’un échange constructif puisse s’établir.

Cinq documents sont exigés (de préférence en pdf – max 2 Mo par document) :

1. Une lettre de demande (max. 2 pages)

Cette lettre de demande motivée s’adresse au jury. Elle précise les raisons pour lesquelles vous voulez absolument mener cette enquête. C’est votre motivation personnelle pour le sujet qui doit s’exprimer sous forme d’une courte lettre.

2. Une description précise du projet (max. 5 pages)

En résumé, vous comptez faire quoi, pourquoi et comment ?

Ici on entre dans une explication précise du travail journalistique, de l’angle choisi, et de la manière de le traiter. Le sujet doit être bien ciblé, bien construit, bien documenté, et la démarche journalistique bien explicitée. Attention, le jury du Fonds ne soutient que les projets journalistiques, pas les documentaires.

Ces questions peuvent vous guider :

  • Quelle est votre hypothèse de départ ? Quels sont les éléments dont vous disposez déjà ? Quels types de sources comptez vous utiliser ?
  • Quelle est la durée de votre projet ? Quand estimez vous que votre travail sera bouclé ?
  • Quels publics pensez-vous toucher ? Via quels médias spécifiques ? Comment pensez-vous y parvenir le mieux ?
  • En quoi votre projet intéresse-t-il le public de la Fédération Wallonie-Bruxelles? Etc.

Concentrez vous sur l’explication de la plus-value journalistique que vous comptez apporter grâce à un soutien du Fonds.

3. Une estimation budgétaire détaillée (max. 2 pages)

En résumé, le coût total du projet, la part demandée au Fonds (pour quoi ?) et la participation du média partenaire.

Estimez le montant global que coûtera votre enquête. Vos dépenses qui contribuent directement à atteindre une valeur ajoutée journalistique peuvent être prises en charge par le Fonds. Précisez-les. Ne vous limitez pas à dire que vous demandez au Fonds 10% du budget global de production, par exemple.

Détaillez la destination des fonds : honoraires, voyages, frais… pour qui?, pour quoi ? Et dans le cadre d’un projet collectif, détaillez le budget pour tous ceux qui participent directement au projet journalistique, journalistes agréés ou pas.

  • Un budget type reprend l’essentiel des précisions que vous devez apporter.

Ajoutez quelles seront vos autres rentrées (vente de l’enquête, participation d’un média, coproducteurs, aide matérielle…).

Peuvent figurer dans l’estimation budgétaire :

  • Vos honoraires (pour les indépendants). Pour les salariés, s’il y a perte de salaire pendant la période couverte par le projet;
  • Vos frais de déplacement et de séjour en Belgique et à l’étranger;
  • Vos frais de communication et frais de bureau;
  • Vos frais d’interprétariat, de traduction, de fixeur;
  • Vos frais divers;
  • Autres frais (selon la nature du projet) à l’exclusion de l’achat de matériel.

Tenez compte du fait que les bourses sont partiellement défiscalisées.

4. Un accord de principe de publication

Un accord de principe de publication ou de diffusion de la part d’un média francophone belge.

N’attendez pas le dernier moment pour faire signer ce document. Prenez, au contraire, le temps d’expliquer votre projet au média et voyez, ensemble, comment le faire évoluer au mieux. Le document à remplir est téléchargeable sur notre site.

Le jury aimerait également connaître précisément l’implication du média dans le projet : y a-t-il eu un échange sur le fond du sujet avec le·la rédacteur·trice en chef ? Ou avec tout·e autre responsable du média ?  D’autres contacts sont-ils prévus pour un suivi ultérieur ? Le montant de la rémunération a-t-il été évoqué et clairement précisé ? Les modalités de diffusion sont elles bien définies ?

5. Un CV simplifié en français

Envoyé un CV simplifié au format pdf en français. Pas de lien LinkedIn.

S’inscrire en ligne

Une fois que le dossier est complet, vous devez remplir le formulaire d’inscription en ligne. Ce formulaire vous servira aussi à nous communiquer vos documents, au format Pdf (maximum 2 Mo par document). La demande doit impérativement être introduite au plus tard à 23h59, aux dates désignées pour la fin des appels à projets.

Si vos documents à joindre font plus de 2 Mo chacun, ils ne passeront pas ! Et ils bloqueront votre inscription.