la sélection et le jury

Les projets soumis au Fonds pour le journalisme sont sélectionnés sur base de critères précis par un jury de professionnels indépendant.

Recevabilité

Dans un premier temps, le secrétariat du Fonds vérifie :
  • l’éligibilité des demandeurs·euses ;
  • si le dossier de candidature est complet ;
  • si la date limite de remise des projets a été respectée.
Il confirme ensuite aux demandeurs·euses – par courrier électronique – la bonne réception de leur dossier et se charge de transmettre les projets recevables aux membres du jury. Il communique aussi la date de la délibération et de la communication des résultats.

Évaluation des projets

Les projets présentés au Fonds pour le journalisme sont d’abord évalués séparément par chacun des membres du jury. Pour chaque critère d’appréciation détaillé ci-dessous, les membres du jury attribuent une note comprise entre 0 et 10. Chaque critère bénéficie d’une pondération spécifique (détails dans le règlement du jury).
Les critères d’évaluation du jury sont :
  • le caractère exceptionnel du projet,
  • sa valeur informative,
  • son originalité,
  • sa faisabilité,
  • son intérêt pour le public de la Fédération Wallonie-Bruxelles,
  • la motivation du demandeur.

Sélection des projets

Les projets qui ont atteint une moyenne de 6 sur 10 sont d’office soumis à la délibération du jury où tout est rediscuté collectivement. Les autres projets peuvent aussi faire l’objet d’un repêchage lors de la délibération. Les débats se font en deux temps, d’abord sur l’opportunité de soutenir le projet, puis sur le montant de la bourse à attribuer.

Attribution des fonds

Les journalistes sont rapidement avertis du résultat de la délibération (généralement le lendemain). Ceux dont le projet est sélectionné doivent signer, avec le Fonds pour le journalisme, une convention de financement précisant notamment la nature du projet aidé, la somme allouée et le délai prévu pour réaliser le travail. Le Fonds pour le journalisme verse rapidement aux journalistes 2/3 de la somme allouée par le jury. Le solde sera versé après diffusion/publication du travail. Les projets aidés par le Fonds pour le journalisme doivent faire mention de ce soutien lors de leur publication ou de leur diffusion.

Les bourses accordées : du brut ? du net ?

Les bourses attribuées par le Fonds pour le journalisme sont partiellement exonérées d’impôts. Toutes les explications sur la fiscalité des bourse se trouvent ici.

Le jury du Fonds pour le journalisme est composé de sept membres dont le mandat est de deux ans, renouvelable. Actuellement, les membres du jury sont :

Nina Bachkatov

Nina BachkatovJournaliste, docteur en science politique, spécialiste de la Russie et de l’espace post-soviétique, auteur de nombreux livres sur ces sujets, Nina Bachkatov est cofondatrice et éditrice de la revue d’analyse en ligne Inside Russia & Eurasia diffusée par l’agence de presse indépendante European Press Agency à Bruxelles. Membre associé du centre de recherche CEFIR (ULiège), conférencière, elle collabore également au Monde diplomatique et commente l’actualité à la RTBF.

Xavier Degraux

Xavier DegrauxAncien journaliste économique et financier en Belgique (Trends Tendances, L’Écho…), Xavier Degraux a découvert le marketing digital il y a une quinzaine d’années. Depuis, il s’est spécialisé dans le marketing de contenu et les réseaux sociaux. Indépendant, il forme les rédactions, les entrepreneurs.ses, les dirigeant.e.s, les communicant.e.s et les marketers.euses, en direct ou via des organismes réputés (ULiège, Google Atelier Digital, Ihecs Academy, Belga Pro, Technocité…). Il accompagne également les médias, les entreprises et les institutions dans la définition et la mise en place de leurs stratégies digitales.  Il a également participé à des jurys d’attribution de bourses pour les nouveaux médias. Enfin, missions de consultant en cours ou pas, Xavier Degraux veille et partage sa veille… via les réseaux sociaux, Linkedin et Twitter en tête !

Brigid Grauman

Brigid GraumanJournaliste indépendante, Brigid Grauman a été pendant 17 ans rédactrice en chef de l’hebdomadaire anglophone The Bulletin publié à Bruxelles. Collaboratrice de plusieurs revues spécialisées, elle écrit – entre autres – pour The Wall Street Journal, The Financial Times et les sites d’information Bloomberg.com et GlobalPost.com. Après son récit familial sur Vienne et l’Autriche-Hongrie, elle travaille à un livre sur la période coloniale belge.

Arnaud Grégoire

Arnaud GregoirePionnier du web journalisme, Arnaud Grégoire a créé les éditions interactives du quotidien L’Écho en 1996 et les a gérées durant dix ans. Il a ensuite produit et réalisé des web documentaires et documentaires transmédia, avec Le Soir, la RTBF, Arte… Il a été membre du Conseil de direction de l’AJP, où il a suscité la création du poste de représentant des nouveaux médias, qu’il a occupé pendant plusieurs années. Il a donné cours de journalisme et nouveaux médias à l’UCL puis à l’ULB. Il est aujourd’hui producteur de documentaires et de projets journalistiques.

Gabrielle Lefèvre

Gabrielle LefevreJournaliste honoraire après une carrière dans la presse quotidienne et périodique (La Cité, Le Soir illustré, Le Soir) où elle a notamment été chef de rubrique puis secrétaire de rédaction, Gabrielle Lefèvre a été membre du Conseil de direction et du Bureau de l’AJP et de l’AGJPB, ainsi que de la Commission d’avis et d’enquête francophone du Conseil Supérieur de la Justice. Elle est aussi membre du Conseil de déontologie journalistique depuis sa création et membre de la Commission d’agréation au titre de journaliste professionnel. Actuellement, elle est pensionnée active et publie sur le site entreleslignes.be.

Lise Ménalque

Lise MénalqueDoctorante-assistante en information et communication à l’ULB, Lise Ménalque a été journaliste radio et presse écrite pendant trois ans avant de commencer une thèse sur la féminisation de la profession de journaliste en Belgique francophone. Elle détient un master de spécialisation en études de genre. En 2015, Lise a reçu une bourse du Fonds pour le journalisme pour produire des reportages sur les droits des femmes en Afrique. En 2018, elle a participé à la confection du rapport « Être femme et journaliste en Belgique francophone » dirigé par les chercheuses Florence Le Cam et Manon Libert et disponible sur le site de l’AJP.

André Zaleski

Andre ZaleskiIl a passé pratiquement toute sa carrière de journaliste à la RTBF. D’abord dans l’information régionale en télévision, puis en radio à Bruxelles. Il s’est illustré par ses reportages à l’étranger, en Afrique, en Amérique du Sud, en Europe… En 2003 il a reçu le Grand prix des radios publiques francophones pour son reportage sur les enfants soldats au Congo. Il a également été rédacteur en chef de la cellule internationale radio et éditeur de Transversales, de 2007 à 2012, avec Martine Liesse.